Rainette méridionale

Nom: 
Rainette méridionale
Nom Scientifique: 
Hyla meridionalis (Boettger, 1874)
Présentation de l'espèce: 

Rainette méridionaleRainette méridionale

Classe : Amphibien
Ordre : Salienta
Famille : Hylidés
Genre : Hyla
Espèce : meridionalis

Description et caractéristiques générales
Description
Batracien anoure de petite taille (40 à 45 mm), de couleur verte dessus, avec une ligne noire allant de l’œil à la naissance des pattes antérieures. Dessous blanc granuleux tête plus large que longue. L’extrémité des orteils est munie d’une pelote adhésive. Le sac vocal des mâles (gorge) est de couleur jaune.

Habitats
Végétation entourant les points d’eau où les endroits régulièrement arrosés, y compris les jardins. L’espèce ne dépasse pas 1000 m d’altitude.

Activité
Les activités sont nocturnes et la rainette méridionale se tient dans les buissons dans la journée. Elle hiberne de la fin du mois de septembre à mars.

Reproduction
Elle pond dans l’eau d’avril à juin, en petites masses.
Les têtards vivent deux à trois mois avant de se transformer. Les jeunes, (15 à 18 mm) se répandent alors dans les herbes environnantes.

Longévité
Hyla meridionalis vit environ 8 ans (jusqu’à 14 ans selon Fretey, voire plus).

Alimentation
Cet amphibien se nourrit la nuit et souvent à terre, essentiellement de petits insectes, myriapodes, vers et araignées capturés dans la litière forestière ou dans les prairies humides

Répartition, Etat de Concervation & Evolution: 

Sur l’ensemble de son aire
En Europe méditerranéenne (Italie, Espagne, France), au Portugal, au Maroc.

En France
On la trouve sur le pourtour de la Méditerranée sauf en Corse, la côte atlantique jusqu’en Charente.

En région Provence-Alpes-Côte-d’Azur
Espèce typique des zones humides, même urbanisées mais à des altitudes ne dépassant pas les 1000 m.

Intérêt et caractéristique: 

Particularité, originalité et intérêt justifiant la conservation de l’espèce sur le site
Espèce à répartition assez limitée en France.
Les populations de Haute Siagne font partie des rares populations du Sud de la France.
Elle fut considérée comme sous-espèce de Hyla arborea jusque dans les années 1970.

Distribution détaillée en Haute Siagne
La rainette méridionale a été contactée vers Saint-Cassien-des-Bois, les Palanques, les Baumettes, (communes de Tanneron et du Tignet), le pont de la Manuelle (communes de Saint-Cézaire-sur-Siagne et Callian), le secteur des Malines sur la Siagnole de Mons.

Données biologiques pour la conservation
Effectifs : les effectifs semblent assez importants.

Structuration spatiale des populations : populations assez denses

Mesures de protection actuelles
- Directive Habitats : Annexe IV
- Convention de Berne : Annexe II
- Protection nationale : protégée par la loi (Arrêté du 24 avril 1979 modifié le 5 juin 1985, JO du 12/06/85).
- Espèce inscrite en liste rouge des amphibiens disparus ou menacés en France métropolitaine, classée à « à surveiller ».

Diagnostic synthétique: 

Cette espèce, assez commune, n’est pas en danger actuellement. Elle est peu gênée par la présence humaine et profite, au contraire, des arrosages de jardins.

Objectifs de gestion: 

Maintien de son habitat et protection de cet habitat en période de reproduction durant la vie larvaire (mars à juillet).

Plan d’actions proposé pour l’espèce sur le site

- Eviter sa capture (par jeu) ou sa destruction pour confort nocturne (coassement)
- Faire appliquer la législation

Date de publication Titre
06/12/2013 - 12:08 2ème réunion de la Commission Locale de l'Eau

La Commission Locale de l'Eau (CLE) s'est réunie le 13 novembre 2013 à Tanneron.

Lors de cette réunion les membres de la CLE ont validé :
- les règles de fonctionnement

- la...

08/07/2013 - 16:23 Installation de la CLE

La Commission Locale de l'Eau a été installée le 11 juin 2013 par le Préfet des Alpes-Maritimes lors d'une réunion en mairie de Peymeinade.
Le collège des collectivités a élu comme Président...

08/07/2013 - 16:07 Arrêté de la CLE

L'arrêté de la composition de la Commission Locale de l'Eau a été validé le 14 mai 2013 et signé par le Préfet des Alpes-Maritimes, M. Christophe MIRMAND.