Eboulis ouest-méditerranéens et thermophiles

Caractéristiques: 

Code UE : 8130
Code Corine : 61.31

Classification : Eboulis et thermoclastie péri-alpins
(Stipion-Calamagrostidis)

Eboulis ouest-méditerranéens et thermophilesEboulis ouest-méditerranéens et thermophiles

Présentation de l’habitat: 

Description et caractéristiques générales
Cet habitat concerne les éboulis calcaires grossiers, non stabilisés et ensoleillés, fréquents aux étages montagnards et subalpins des Alpes, mais plus rares sur les plateaux et dans les régions basses d’Europe moyenne occidentale et centrale.
Les éboulis sont des amas pierreux lentement accumulés, au fur et à mesure de l’éboulement d’une structure rocheuse.
Malgré des conditions stationnaires marquées par l’exposition, la pente, la granulométrie et la mobilité des éboulis, la composition floristique dépend directement de la nature du substrat ( calcaire ou siliceux ) .

Répartition géographique
Ce type d’éboulis se situe aux étages montagnards et subalpins, d’une part, et au niveau des plateaux et des plaines de l’Europe moyenne, centrale et occidentale, d’autre part.

Espèces caractéristiques
Achnatherum calamagrostis, Rumex scutatus, Cephalaria leucantha, Scrophularia canina subsp. juratensis, Laserpitium siler, Ptychotis saxifraga subsp. saxifraga, Tolpis staticifolia, Centhranthus augustifolius, Cerastium arvense subsp. strictum, …

Evolution naturelle
La végétation, dominée par les plantes à rhizome et les hémicryptophytes, peut amoindrir la mobilité de l’éboulis en immobilisant le substrat rocheux dans son lacis raciné. Cette stabilisation et l’apparition d’un sol font disparaître les espèces les plus typiques de l’éboulis au profit des plantes de pelouses héliophiles. Enfin, l’éboulis est colonisé par des espèces ligneuses préfigurant l’installation de la forêt.

Menaces
La principale menace réside dans l’évolution naturelle de l’éboulis, mais une modification du niveau de base de l’éboulis peut lui être également dommageable.

Intérêt patrimonial

Intérêt paysager et richesse botanique et entomologique liée à une flore très spécialisée.

Etat à privilégier
Il convient de maintenir en l’état les éboulis les moins stabilisés et d’éviter toute intervention pouvant amoindrir leur mobilité.

Mesures de gestion proposées
- Non intervention dans la grande majorité des cas.
- Eviter les aménagements (routes, pistes de randonnées, …) perturbant la dynamique de l’éboulis.
- Privilégier l’entretien et la signalétique des sentiers pour une meilleure canalisation des randonneurs là où il pourrait y avoir problème sur le site.

Localisation et caractéristiques de l’habitat en Haute Siagne: 

Cet habitat est essentiellement localisé autour de la montagne des Louquiers ainsi que sur les pentes du Puet à Saint-Vallier-de-Thiey Les surfaces concernées peuvent être relativement étendues.
Cet habitat est représenté par d’assez nombreuses surfaces de petites et moyennes tailles essentiellement, en amont, dans la moitié du site.
Eboulis à Rumex scutatus et à Achnatherum calamagrostis sur cailloutis à granulométrie variable.

Etat de conservation: 

Ce type d’habitat possède un bon état de conservation. En effet, la plupart d’entre eux sont encore mobiles.

Date de publication Titre
06/12/2013 - 12:08 2ème réunion de la Commission Locale de l'Eau

La Commission Locale de l'Eau (CLE) s'est réunie le 13 novembre 2013 à Tanneron.

Lors de cette réunion les membres de la CLE ont validé :
- les règles de fonctionnement

- la...

08/07/2013 - 16:23 Installation de la CLE

La Commission Locale de l'Eau a été installée le 11 juin 2013 par le Préfet des Alpes-Maritimes lors d'une réunion en mairie de Peymeinade.
Le collège des collectivités a élu comme Président...

08/07/2013 - 16:07 Arrêté de la CLE

L'arrêté de la composition de la Commission Locale de l'Eau a été validé le 14 mai 2013 et signé par le Préfet des Alpes-Maritimes, M. Christophe MIRMAND.