Forêts de houx

Caractéristiques: 

Code UE : 9380
Code Corine : 45.8

Classification : Bois de houx

Forêts de houxForêts de houx

Présentation de l’habitat: 

Le houx croît sur des sols assez profonds, meubles, avec une certaine préférence pour les terrains siliceux. Il forme des bois et hauts taillis dont il est l’espèce dominante. Il recherche des conditions climatiques à humidité atmosphérique assez élevée, sans froid trop vif ou prolongé et supporte un ombrage même épais. Ainsi, il forme des sous-bois denses dans beaucoup de forêts. Cela correspond à des phases de sénescence d’une forêt à sous-bois de houx et d’ifs. Ces formations se présentent généralement sous forme d’îlots intra-forestiers ou extra- forestiers.
En région méditerranéenne, il est présent dans divers types de milieux : chênaies vertes ou pubescentes, galeries de charme (Carpinus betulus) ou de charme / houblon (Ostrya carpinifolia).

Répartition géographique
Les formations à houx concernées par la Directive Habitats se situent en Europe méditerranéenne. En France, elles concernent le Languedoc, la Provence et la Corse.

Espèces caractéristiques
Ilex aquifolium, Quercus pubescens, Hedera helix, Daphne laureola, Phillyrea latifolia, Rubia peregrina, Asplenium onopteris, Viola scotophyla, Ruscus aculeatus, Carex distachya, Geranium purpureum, Clematis vitalba, Coronilla emerus, Polystichum setiferum, Melica uniflora, Euphorbia amygdaloides, …

Evolution naturelle
Evolution naturelle très limitée puisque ces formations caractérisent déjà des zones intra-forestières de forêts sénescentes, donc dans un état de maturité avancé. De plus, la surface couverte est très réduite.

Menaces
Les incendies se déclarant dans les garrigues et les maquis environnants constituent la principale menace ainsi que la cueillette sauvage.

Intérêt patrimonial
Très grand intérêt de ces forêts du fait de leur bonne conservation dans les gorges de la Siagne. Elles sont, de plus, résiduelles dans leurs conditions mésoclimatiques très favorables. Il convient de laisser évoluer ces formations laurifoliées rares dans la région Provence- Alpes- Côte d’Azur et en France continentale.
Maintien d’une structure verticale qui pouvait être fréquente dans les forêts originelles voisines.

Ces formations sont d’un intérêt patrimonial très élevé avec Polystichum setiferum, espèce protégée au niveau régional.

Etat à privilégier
- Favoriser les structures de forêts anciennes dotées de la sous-strate à houx.
- Préserver les taillis avec le houx subsistant (restauration de la structure).

Mesures de gestion proposées

La sylviculture, si elle devait s’imposer pour des raisons particulières, devrait être prudente. Il faudrait alors procéder :
- à des régénérations par ouvertures de clairières limitées à l’abattage d’un ou deux arbres,
- à des conversions des taillis en futaie,
- à des traitements en taillis fureté (traitement permettant de convertir un taillis en futaie),
- laisser mûrir la formation sans intervention sylvicole.

Dans le cas des quatre démarches sylvicoles proposées, il faudra veiller à limiter les ouvertures du couvert lors des opérations sylvicoles.
La commercialisation éventuelle du houx devra rester prudente et on veillera à interdire les cueillettes sauvages en faisant appliquer l’arrêté préfectoral publié dans les Alpes- Maritimes.
La protection contre les incendies ne devra faire l’objet de travaux qu’à l’extérieur de cet habitat.
La logique voudrait cependant que l’on n’intervienne pas dans ces formations rares de manière à pouvoir étudier leurs tendances dynamiques.

Localisation et caractéristiques de l’habitat en Haute Siagne: 

La forêt à houx existe dans la vallée de la Siagne, environ 300m en amont du pont des Lignières en rive droite (commune de Tanneron).
On la trouve aussi sous une forme moins luxuriante, toujours en rive droite de la Siagne, 500m en amont de l’embouchure du vallon de la Biscarre (commune de Tanneron).
Elle occupe des surfaces de toute petite taille sur la partie siliceuse du site (moitié aval).
La formation à houx colonise les bas de versant, en connexion avec la ripisylve de la Siagne. Elle occupe des surfaces de 100 à 250m2. Elle forme des peuplements localement dominants mais en situation plus fraîche que les taillis à laurier sauce.
Ici, on retrouve encore un mélange des caractéristiques des chênaies vertes matures avec Carex distachya, Ruscus aculeatus, Viola alba subsp. scotophylla, Rubia peregrina, Asplenium onopteris, Epipactis microphylla, Geranium robertianum subsp. purpureum, Phillyrea media et des chênaies pubescentes voire des hêtraies, avec Euphorbia dulcis, Melica uniflora, Geum urbanum, Hypericum montanum et Mercurialis perennis. Daphne laureola, Buxus sempervirens et Hedera helix, espèces laurifoliées sont fréquentes dans les peuplements de houx.

On notera le recouvrement non négligeable de l’Asplenium, fougère des ânes (Asplenium onopteris) et la présence de l’Aspidium à soies (Polystichum setiferum) qui, dans le Var et les Alpes- Maritimes, est une espèce rare présente aussi dans les châtaigneraies et les charmaies.

Etat de conservation: 

La formation à houx située en amont du pont des Lignières se trouve dans un excellent état de conservation. Celle située en amont du vallon de la Biscarre est dans un état de conservation assez bon ; il manque probablement un peu de maturité à la forêt dans cette dernière station.

Date de publication Titre
12/11/2010 - 09:19 Le S.A.G.E.

Suite aux conclusions du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE), l’Etat a demandé qu’un Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) soit élaboré sur la Siagne pour...

08/07/2010 - 00:00 Lancement du SAGE Siagne

Le SAGE Siagne a été officiellement lancé le 7 juillet 2010 en la mairie de Saint-Cézaire-sur-Siagne.
La réunion d'information pour les représentants des institutions, associations,syndicats...

19/11/2009 - 15:27 Comité de pilotage Natura 2000

Lors du comité de pilotage, du 5 novembre à Saint-Vallier,la charte Natura 2000 a été entérinée . Le comité de pilotage a élu une nouvelle présidente, Madame Annie Pomparat. Le compte rendu de ce...