Matorrals arborescents à genévrier de Phénicie

Caractéristiques: 

Code UE : 5210
Code Corine : 32.132

Classification : matorrals arborescents à genévrier de Phénicie (Juniperus phoenicea)

Matorrals arborescents à genévrier de PhénicieMatorrals arborescents à genévrier de Phénicie
Matorrals arborescents à genévrier de PhénicieMatorrals arborescents à genévrier de Phénicie

Présentation de l’habitat: 

Description et caractéristiques générales
Il s’agit de formations ouvertes dominées par le genévrier de Phénicie en situation saxicole qui s’intègrent dans l’ordre des Pistacio Rhamnetalia.

Répartition géographique
Il est présent sur une grande partie du bassin méditerranéen depuis l’Afrique du nord jusqu’à la Ligurie pour sa partie occidentale, mais sa répartition exacte reste encore à préciser.

Espèces caractéristiques en Haute Siagne
Juniperus phoenicea, Rhamnus alaternus, Rhamnus saxatilis, Quercus ilex, Phillyrea media, Cotoneaster tomentosa, Globularia alypum, Coronilla juncea, Jasminum fruticans, Pistacia terebinthus, Helichrysum stoechas, Staehelina dubia, Dorycnium pentaphyllum, Euphorbia spinosa, Thymus vulgaris, Coronilla minima.

Evolution naturelle
Il représente des groupements post-climatiques liés aux contraintes du substrat qui bloquent ou ralentissent considérablement l’évolution sylvogénétique.

Menaces
Les incendies, l’ouverture de carrières, l’utilisation sauvage pour les loisirs verts (4x4, moto-cross), constituent les principales menaces.

Intérêt patrimonial
Cet habitat contribue à la diversité du paysage et constitue des abris, perchoirs donc des sources de nourriture pour des espèces d’oiseaux de milieux ouverts (certains relevant de l’annexe I de la directive Oiseaux). Enfin, il marque, par son hétérogénéité forte, le paysage.

Etat à privilégier
Maintenir cet habitat au sein d’une mosaïque avec des zones de pelouses et de taillis de chênes verts voire de chênes pubescents.

Mesures de gestion
Maintenir ou restaurer l’activité pastorale.

Localisation et caractéristiques de l’habitat en Haute Siagne: 

Très bien représenté sur toute la partie supérieure de la vallée en amont du Pont de Siagne.
Ces matorrals font partie, dans les Alpes-Maritimes, des peuplements arborescents les plus xériques des entités à feuilles rigides (sclérophylles), persistantes, de l’étage mésoméditerranéen, voire méditerranéen supérieur puisque des îlots à genévrier de Phénicie peuvent occuper localement les falaises dans les zones de chênaies pubescentes à buis supraméditerranéens, bien représentées dans le secteur.

Etat de conservation: 

Les formations à genévrier de Phénicie sont en bon état et en mosaïque au sein des pelouses et des matorrals à chêne vert. Elles semblent plutôt stables compte tenu du recouvrement rocheux limitant la progression d’autres ligneux. De plus, l’action encore forte du pâturage dans ces stations et la présence de nombreux affleurements rocheux limitent fortement l’installation des arbres (chêne vert, chêne pubescent, pin d’Alep, pin mésogéen (maritime)).

Date de publication Titre
10/10/2014 - 10:24 Ouvrage Moulins

Un ouvrage sur les Moulins en Haute Siagne devrait paraître en fin d'année. Il résume la vie de ses premières "usines" et en raconte l'histoire.

06/12/2013 - 12:35 1er Comité de Pilotage de l'étude "Diagnostic pour une gestion équilibrée de la ressource en eau du bassin versant de la Siagne"

Le Comité de Pilotage de l'étude ""Diagnostic pour une gestion équilibrée de la ressource en eau du bassin versant de la Siagne" menée par ARTELIA s'est réuni le 4 décembre 2013 à Mandelieu afin...

06/12/2013 - 12:21 Organigramme des instances pour l'élaboration du SAGE de la Siagne

Afin de mieux comprendre comment s'articule les différences instances pour l'élaboration du SAGE de la Siagne, nous vous proposons un organigramme simplifié

...