Pipistrelle commune

Nom: 
Pipistrelle commune
Nom Scientifique: 
Pipistrellus pipistrellus (Chreber, 1974)
Présentation de l'espèce: 

Pipistrelle communePipistrelle commune

Classe : Mammifère
Ordre : Chiroptère
Famille : Vespertilionidés
Genre : Pipistrellus
Espèce : pipistrellus

Description et caractéristiques générales

Description
La pipistrelle commune est la plus petite des chauves-souris française et européenne avec une envergure de 180 à 240 mm pour un poids de 4 à 8g.
Son pelage est brun roussâtre sur le dos, brun jaunâtre sur le ventre (plus grise chez les jeunes).
C’est une espèce qui est anthropophile (des colonies de reproduction peuvent compter plus d’une centaine d’individus).

Habitat
Elle affectionne les bâtiments, derrière les volets des maisons ou sous les bardages de toit, sous les ponts modernes ou dans les disjointements des plaques de béton.
Elle vit aussi en forêts.

Activité
Activité nocturne liée à la chasse : le soir, elle quitte le gîte lorsque le soleil passe sous l’horizon, piège ses proies (insectes) autour des lampadaires des villes et des villages en grande partie, ou en lisière de forêt, non loin de son habitat. Son vol est rapide et zigzaguant.

Reproduction
Elles se reproduit généralement dans son habitat privilégié : l’ancien bâti.

Alimentation
Insectivore.

Répartition, Etat de Concervation & Evolution: 

En France
L’espèce occupe tout le territoire français surtout en Provence.

En région Provence-Alpes-Côte-d’Azur
C’est l’une des espèces les plus répandue en Provence.

Intérêt et caractéristique: 

Particularité, originalité et intérêt justifiant la conservation de l'espèce sur le site
Avant les mesures de protection nationale, les effectifs de la Pipistrelle commune avaient considérablement diminué en France et même en Provence. Sa fréquence sur le site est un atout pour le renforcement des populations de cette espèce très sensible.

Répartition détaillée sur le site
On la trouve fréquemment dans les villages de Mons, Escragnolles, Saint-Cézaire-sur-Siagne et Saint-Vallier-de-Thiey.
Elle a aussi été localisée dans la hêtraie de Saint-Vallier-de-Thiey et la Grotte aux Peintures à Mons.

Mesures de protection actuelles
- Directive habitats : Annexe IV
- Convention de Berne : Annexe II
- Convention de Bonn : Annexe II
- Liste rouge : « à surveiller » (M.N.H.N. 1994)

Diagnostic synthétique: 

La Pipistrelle commune est potentiellement présente sur tout le site et la conservation de l’espèce ne semble pas, pour l’instant, poser de problème majeur.

Objectifs de gestion: 

- Conservation d'un réseau de gîtes favorables à l'espèce et sa reproduction.
- Programme de sensibilisation à cette espèce sur les communes de la haute Siagne.

Date de publication Titre
12/11/2010 - 09:19 Le S.A.G.E.

Suite aux conclusions du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE), l’Etat a demandé qu’un Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) soit élaboré sur la Siagne pour...

08/07/2010 - 00:00 Lancement du SAGE Siagne

Le SAGE Siagne a été officiellement lancé le 7 juillet 2010 en la mairie de Saint-Cézaire-sur-Siagne.
La réunion d'information pour les représentants des institutions, associations,syndicats...

19/11/2009 - 15:27 Comité de pilotage Natura 2000

Lors du comité de pilotage, du 5 novembre à Saint-Vallier,la charte Natura 2000 a été entérinée . Le comité de pilotage a élu une nouvelle présidente, Madame Annie Pomparat. Le compte rendu de ce...