Diane

Nom: 
Diane
Nom Scientifique: 
Zerynthia polyxena (Denis & Schiffermüller, 1775)
Présentation de l'espèce: 

DianeDianeDianeDiane

Classe : Insectes
Ordre : Lépidoptères
Famille : Papilionidae
Sous-famille : Papilioniinae
Genre : Zerynthia
Espèce & sous-espèce : polyxena, cassendra
(Hübner-Geyer, 1828)

Description et caractéristiques générales

Description
Zerynthia polyxena a une envergure de 50 mm. Ses ailes sont jaune clair ; les antérieures avec des bandes transversales noires, nervures soulignées de noir, bord externe présentant une ligne noire très festonnée ; postérieures avec plusieurs tâches noires dans l’aire médiane et un bande sombre distale avec des tâches bleues et surmontée d’une série de lunules rouges ; ligne marginale très festonnée.
Zerynthia polyxena se distingue de Zerynthia rumina (la proserpine) grâce aux tâches rouges aux ailes antérieures que l’on retrouve chez cette dernière.

Habitat
Cette espèce habite deux sortes de biotope : humide à basse altitude où se développe l’Aristolochia rotunda, sec, ensoleillé et rocheux en montagne où se développent l’Aristolochia pallida et l’ Aristolochia pistolochia.

Activité
Les adultes ont une activité diurne. On peut observer les imagos dès le début du mois de mars jusqu’à début mai en fonction de l’altitude.
La longévité est d’environ trois semaines.

Régime alimentaire
La diane est exclusivement liée aux différentes espèces d’aristoloches citées et présentes en Siagne.

Répartition, Etat de Concervation & Evolution: 

Sur l’ensemble de son aire
La diane est distribuée dans le sud-est de la France, l’Italie, les Balkans, les pays de la Mer Noire, l’Asie Mineure ; quelques populations isolées existent en Autriche, et en République Tchèque. Elle est presque partout en voie de régression surtout dans la partie nord de son aire.

En France
Elle est présente dans le sud-est méditerranéen, depuis le Languedoc (limite d’aire occidentale) jusqu’à l’Italie et remonte jusque dans les Hautes-Alpes. Elle est en régression et menacée partout.

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur
L’espèce semble commune en Camargue, elle est en nette régression dans les zones de basse altitude, notamment elle semble avoir disparu de nombreuses localités côtières des Alpes-Maritimes (urbanisation intense).

Intérêt et caractéristique: 

Particularité, originalité et intérêt justifiant la conservation de l’espèce sur le site
Cette espèce est citée à l’annexe IV de la Directive Habitats, II de la convention de Berne et protégée au plan national. Elle semble présente sur le site mais difficile à observer.
Sa rareté sur le site comme sur l’ensemble de son aire en fait une espèce précieuse à conserver notamment dans la zone du pont des Tuves où elle semble partager son habitat avec sa congénère la Zerynthia rumina, ce qui est assez rare.

Distribution détaillée sur le site
En Haute Siagne, l’espèce a été observée sur les pentes calcaires du sentier du Pont des Tuves (ou des Gabres) sur la commune de Saint-Cézaire-sur-Siagne.

Evolution et état des populations
Les populations dont les effectifs varient d’une année à l’autre, sont assez isolées les unes des autres, souvent assez limitée en surface et donc toujours vulnérables.

Menaces potentielles
Faibles sur le site. Sensible aux perturbation anthropiques.

Mesures de protection actuelles
- Directive Habitats : Annexe IV
- Convention de Berne : Annexe II
- Protection nationale : Arrêté du 22 juillet 1993

Diagnostic synthétique: 

Les effectifs semblent en forte régression. C’est une espèce vulnérable sensible aux aménagements du milieu par l’homme et dont l’habitat doit être protégé.

Objectifs de gestion: 

- Préservation des milieux qui l’hébergent : contrôle de la fréquentation et des aménagements prévus
- Rechercher et cartographier son habitat
- Faire un suivi annuel de l’espèce et des zones de ponte, et délimitater les périmètres protégés
- Eviter la fermeture du milieu

Date de publication Titre
12/11/2010 - 09:19 Le S.A.G.E.

Suite aux conclusions du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE), l’Etat a demandé qu’un Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) soit élaboré sur la Siagne pour...

08/07/2010 - 00:00 Lancement du SAGE Siagne

Le SAGE Siagne a été officiellement lancé le 7 juillet 2010 en la mairie de Saint-Cézaire-sur-Siagne.
La réunion d'information pour les représentants des institutions, associations,syndicats...

19/11/2009 - 15:27 Comité de pilotage Natura 2000

Lors du comité de pilotage, du 5 novembre à Saint-Vallier,la charte Natura 2000 a été entérinée . Le comité de pilotage a élu une nouvelle présidente, Madame Annie Pomparat. Le compte rendu de ce...