Coronelle girondine

Nom: 
Coronelle girondine
Nom Scientifique: 
Coronella girondica
Présentation de l'espèce: 

Coronelle girondineCoronelle girondine

Classification : Ophidiens
Classe : Reptiles
Ordre : Squamates
Famille : Colubridés
Genre : Coronella
Espèce : girondica

Description et caractéristiques générales
Description
C’est une petite couleuvre de 60 cm pouvant atteindre 1m. Animal inoffensif, comme toutes les couleuvres, indolent, est assez agile, son corps a l’aspect lisse, de couleur marron avec des tâches brunâtres sur le dos, le dessin d’un U sur la tête ouvert vers l’avant. L’œil toujours ouvert ne comporte pas de paupière.

Habitat
La coronelle girondine affectionne les milieux ouverts, ensoleillés, rocailleux ou sableux. Elle aime se réfugier sous des amas de pierres, au pied des murs de pierres sèches. On la trouve jusqu’à 1500 m. c’est une espèce très thermophile demandant beaucoup de lumière et de chaleur. On peut la trouver dans des milieux ouverts par l’homme (jardins, cultures, friches) et milieux ouverts naturels (pelouses à génévriers sur calcaire affleurant, cultures en terrasses-oliveraies surtout-, prairies en lisières de forêts, garrigues ouvertes à cistes, chênaies pubescentes qui couvrent les plateaux- cette forêt assez ouverte et entretenue par du pâturage est assez attractive pour les reptiles d’autant plus qu’il y a de nombreux murs de pierres-).

Activité
Ce reptile a une activité crépusculaire et nocturne. Elle grimpe aux arbres et aux murs, notamment pour chasser. Elle hiverne d’octobre à avril.

Reproduction
L'espèce est ovipare.

Alimentation
La coronelle se nourrit surtout de lézards, geckos, petits rongeurs.

Répartition, Etat de Concervation & Evolution: 

Sur l’ensemble de son aire
Présente dans toute l’Europe méridionale.

En France
Elle est présente dans le sud de la France.

En région Provence- Alpes-Côte-d’Azur
Elle est présente dans toute la région.

Intérêt et caractéristique: 

Particularité, originalité et intérêt justifiant la conservation de l’espèce sur le site
Etant donné que le site présente une mosaïque d’habitats pour une espèce régionale et d’affinité méditerranéenne.

Distribution détaillée sur le site
En Haute Siagne, elle a été contactée dans le Bois communal du Défens, près du moto-cross sur la RD 96 (commune de Callian).

Données biologiques pour la conservation
Effectif
A ce jour, il est impossible de connaître la taille de la population.

Mesures de protection actuelles
- Directive Habitats : Annexe IV
- Convention de Berne : Annexe III

Diagnostic synthétique: 

Espèce typique de la zone méditerranéenne, relativement commune dans la région et dans le site grâce à une mosaïque d’habitats qui lui sont favorables.

Menaces
La menace la plus importante est sa destruction par l’homme qui la confond avec une vipère.
Le débroussaillement, surtout par brûlage, lui est préjudiciable.

Objectifs de gestion: 

- Estimer la taille de la population.
- Maintenir l’habitat actuel en place notamment maintien de zones de broussailles claires, de vieux murs et de pierriers.

Plan d’actions proposé pour l’espèce sur le site

- Maintenir des lisières de forêts éclaircies
- Faire appliquer la réglementation existante

Date de publication Titre
10/10/2014 - 10:24 Ouvrage Moulins

Un ouvrage sur les Moulins en Haute Siagne devrait paraître en fin d'année. Il résume la vie de ses premières "usines" et en raconte l'histoire.

06/12/2013 - 12:35 1er Comité de Pilotage de l'étude "Diagnostic pour une gestion équilibrée de la ressource en eau du bassin versant de la Siagne"

Le Comité de Pilotage de l'étude ""Diagnostic pour une gestion équilibrée de la ressource en eau du bassin versant de la Siagne" menée par ARTELIA s'est réuni le 4 décembre 2013 à Mandelieu afin...

06/12/2013 - 12:21 Organigramme des instances pour l'élaboration du SAGE de la Siagne

Afin de mieux comprendre comment s'articule les différences instances pour l'élaboration du SAGE de la Siagne, nous vous proposons un organigramme simplifié

...