Lézard des murailles

Nom: 
Lézard des murailles
Nom Scientifique: 
Podarcis muralis (Laurenti, 1768)
Présentation de l'espèce: 

Lézard des muraillesLézard des murailles

Classification : Ophidiens
Classe : Reptiles
Ordre : Squamates
Famille : Lacertidés
Genre : Podarcis
Espèce : muralis

Description et caractéristiques générales

Description
Petit lézard à queue longue, aux pattes fines, aux doigts longs et griffus. Coloration très variable de gris à brun, avec des tâches foncées et irrégulières ou en bandes, ou vermiculations.

Habitat
Podarcis muralis affectionne les vieux murs, rochers, bords des chemins ou des routes bien exposés jusqu’à 2300 m d’altitude.

Activité
Espèce diurne, très active, le lézard des murailles hiberne peu, surtout dans notre région (novembre à mars). Il sort occasionnellement l’hiver lorsque les journées sont bien ensoleillées.

Reproduction
Le mâle s’accouple en mars avec plusieurs femelles qui pondent en avril-mai dans la terre de 2 à 10 œufs. L’incubation dure environ 2 mois.

Longévité
L’espèce vit de 6 à 10 ans.

Alimentation
Le lézard se nourrit surtout de vers, d’insectes et d’araignées.

Répartition, Etat de Concervation & Evolution: 

Sur l’ensemble de son aire
Présente dans toute l’Europe occidentale et centrale, du nord de l’Espagne au Balkans.

En France
Partout en France sauf en Corse.

En région Provence- Alpes- Côte- d’Azur
Très commun partout.

Intérêt et caractéristique: 

Particularité, originalité et intérêt justifiant la conservation de l’espèce sur le site
Espèce protégée et classée « à surveiller » qui est très commune sur le site.

Distribution détaillée sur le site
L’espèce est présente sur tout le site, notamment partout où la végétation n’est pas trop dense. Elle a été contactée vers le barrage de Saint-Cassien-des-Bois et au bois communal du Défens (commune de Montauroux), à proximité de la grotte de Combrière, (commune de Mons), dans la forêt domaniale de Tourrettes, au barrage d’Auribeau-sur-Siagne, au pont naturel de Ponadieu (commune de Saint-Vallier-de-Thiey), aux Amandoulières sur la D96 et dans les Basses Garamagnes (commune de Callian).

Données biologiques pour la conservation
Effectif
Petits groupes « familiaux » (1 mâle avec 5 à 7 femelles) sur une surface d’environ 25 m².
Effectifs importants.
Populations très stables malgré de nombreux prédateurs.

Mesures de protection actuelles
- Directive Habitats : Annexe IV
- Convention de Berne : Annexe II
- Protection nationale : Arrêté du 22 juillet 1993
- Livre Rouge des reptiles et amphibiens disparus ou menacés : « à surveiller »

Diagnostic synthétique: 

Cette espèce ne semble pas en danger sur le site qui lui offre de nombreux habitats.

Objectifs de gestion: 

Cette espèce commune ne justifie, pour l’instant, aucune action particulière sur le site où de nombreux biotopes favorables existent.

Plan d’actions proposé pour l’espèce sur le site

- Faire appliquer la réglementation existante
- Faire un suivi des populations.

Date de publication Titre
10/10/2014 - 10:24 Ouvrage Moulins

Un ouvrage sur les Moulins en Haute Siagne devrait paraître en fin d'année. Il résume la vie de ses premières "usines" et en raconte l'histoire.

06/12/2013 - 12:35 1er Comité de Pilotage de l'étude "Diagnostic pour une gestion équilibrée de la ressource en eau du bassin versant de la Siagne"

Le Comité de Pilotage de l'étude ""Diagnostic pour une gestion équilibrée de la ressource en eau du bassin versant de la Siagne" menée par ARTELIA s'est réuni le 4 décembre 2013 à Mandelieu afin...

06/12/2013 - 12:21 Organigramme des instances pour l'élaboration du SAGE de la Siagne

Afin de mieux comprendre comment s'articule les différences instances pour l'élaboration du SAGE de la Siagne, nous vous proposons un organigramme simplifié

...