Lézard des murailles

Nom: 
Lézard des murailles
Nom Scientifique: 
Podarcis muralis (Laurenti, 1768)
Présentation de l'espèce: 

Lézard des muraillesLézard des murailles

Classification : Ophidiens
Classe : Reptiles
Ordre : Squamates
Famille : Lacertidés
Genre : Podarcis
Espèce : muralis

Description et caractéristiques générales

Description
Petit lézard à queue longue, aux pattes fines, aux doigts longs et griffus. Coloration très variable de gris à brun, avec des tâches foncées et irrégulières ou en bandes, ou vermiculations.

Habitat
Podarcis muralis affectionne les vieux murs, rochers, bords des chemins ou des routes bien exposés jusqu’à 2300 m d’altitude.

Activité
Espèce diurne, très active, le lézard des murailles hiberne peu, surtout dans notre région (novembre à mars). Il sort occasionnellement l’hiver lorsque les journées sont bien ensoleillées.

Reproduction
Le mâle s’accouple en mars avec plusieurs femelles qui pondent en avril-mai dans la terre de 2 à 10 œufs. L’incubation dure environ 2 mois.

Longévité
L’espèce vit de 6 à 10 ans.

Alimentation
Le lézard se nourrit surtout de vers, d’insectes et d’araignées.

Répartition, Etat de Concervation & Evolution: 

Sur l’ensemble de son aire
Présente dans toute l’Europe occidentale et centrale, du nord de l’Espagne au Balkans.

En France
Partout en France sauf en Corse.

En région Provence- Alpes- Côte- d’Azur
Très commun partout.

Intérêt et caractéristique: 

Particularité, originalité et intérêt justifiant la conservation de l’espèce sur le site
Espèce protégée et classée « à surveiller » qui est très commune sur le site.

Distribution détaillée sur le site
L’espèce est présente sur tout le site, notamment partout où la végétation n’est pas trop dense. Elle a été contactée vers le barrage de Saint-Cassien-des-Bois et au bois communal du Défens (commune de Montauroux), à proximité de la grotte de Combrière, (commune de Mons), dans la forêt domaniale de Tourrettes, au barrage d’Auribeau-sur-Siagne, au pont naturel de Ponadieu (commune de Saint-Vallier-de-Thiey), aux Amandoulières sur la D96 et dans les Basses Garamagnes (commune de Callian).

Données biologiques pour la conservation
Effectif
Petits groupes « familiaux » (1 mâle avec 5 à 7 femelles) sur une surface d’environ 25 m².
Effectifs importants.
Populations très stables malgré de nombreux prédateurs.

Mesures de protection actuelles
- Directive Habitats : Annexe IV
- Convention de Berne : Annexe II
- Protection nationale : Arrêté du 22 juillet 1993
- Livre Rouge des reptiles et amphibiens disparus ou menacés : « à surveiller »

Diagnostic synthétique: 

Cette espèce ne semble pas en danger sur le site qui lui offre de nombreux habitats.

Objectifs de gestion: 

Cette espèce commune ne justifie, pour l’instant, aucune action particulière sur le site où de nombreux biotopes favorables existent.

Plan d’actions proposé pour l’espèce sur le site

- Faire appliquer la réglementation existante
- Faire un suivi des populations.

Date de publication Titre
12/11/2010 - 09:19 Le S.A.G.E.

Suite aux conclusions du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE), l’Etat a demandé qu’un Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) soit élaboré sur la Siagne pour...

08/07/2010 - 00:00 Lancement du SAGE Siagne

Le SAGE Siagne a été officiellement lancé le 7 juillet 2010 en la mairie de Saint-Cézaire-sur-Siagne.
La réunion d'information pour les représentants des institutions, associations,syndicats...

19/11/2009 - 15:27 Comité de pilotage Natura 2000

Lors du comité de pilotage, du 5 novembre à Saint-Vallier,la charte Natura 2000 a été entérinée . Le comité de pilotage a élu une nouvelle présidente, Madame Annie Pomparat. Le compte rendu de ce...